Un ensemble pour la vitrine : robe d’été et veste ajustées avec une large capeline et un sac assortis.

Les beaux jours arrivent, il est temps de présenter en vitrine une nouvelle réalisation pour s’y préparer. J’ai choisi de coudre un ensemble composé d’une robe d’été, d’une veste et des accessoires assortis pour illustrer différents vêtements que j’aime travailler.

projet de robe et accessoires

La robe

robe d'été sans manches

une robe sobre avec juste ce qu’il faut de fantaisie

La pièce principale est une robe sans manches, au buste semi-ajusté par des découpes princesse, qui s’évase légèrement pour la jupe. Je l’ai réalisée dans un coton imprimé à grands motifs rouges sur fond blanc. J’ai trouvé ce tissu très gai lors de mon dernier passage chez Mondial Tissus (je vous en parle ici).

La coupe sobre de la robe est rehaussée par des empiècements sur l’encolure devant et dos, dans la même étoffe en rouge uni assorti.

Il est facile de se représenter cette robe dans d’autres tissus et d’autres associations de couleurs, ce qui rend ce modèle vraiment polyvalent. Sur cette robe de coton au tissage simple, l’empiècement contrasté apporte une touche de fantaisie. Réalisé dans des viscoses fluides ou des soieries ce modèle peut se transformer en une robe très élégante. Je pense que ce sera mon modèle phare pour cette année, car j’essaierai une version légèrement plus ample et aux entournures plus dégagées dans une draperie de laine comme robe chasuble pour cet automne.

La veste

veste d'été unie à col rond et manche tailleur

une veste simple pour réchauffer un peu la robe

Au rayon ameublement était disponible ce coton piqué du même rouge que ma pièce principale, en grande largeur du coup. Le tombé un peu lourd et raide est agréable pour y tailler un boléro sans devoir entoiler trop lourdement les plastrons. Pour une veste d’été, c’est exactement ce que je recherchais. Et le coloris correspondait parfaitement.

J’ai donc cousu une veste à col rond, découpes princesse et manches montées et carrure légèrement épaulée, avec cinq boutons recouverts du même tissu. Pour une finition plus soignée, j’ai choisi de surpiquer toutes les coutures ouvertes car je trouve que cela donne un meilleur tombé à ce tissu raide, et cela permet un lavage en machine sans que les rentrés de couture ne s’effilochent, ce qui peut arriver avec le tissage plus large d’un tissu d’ameublement. Pour le confort, j’ai ensuite doublé la veste.

coupe de la veste d'après le patron

Tissu grande largeur! Toutes les pièces du patron sur une ligne.

détail de la manche

Détail de la manche et des surpiqûres

La capeline

Avec la saison des cérémonies et des mariages, il se trouvera sûrement des occasions de porter une jolie capeline assortie avec la robe. J’ai utilisé un patron tiré du livre de Liliane LARGER illustré ci-contre. La calotte est doublée avec le coton uni de l’empiècement.

capeline assortie

La capeline assortie à la robe

couverture de Chapeaux

« Chapeaux » de Liliane LARGER

Le sac

Enfin, pour compléter la tenue, je me suis amusée à coudre un sac, tout doublé de rouge également, avec deux poches intérieures et une semelle en cuir pour rigidifier le fond.

sac cabas

sac cabas avec poches intérieures et bretelles contrastées

Comment trouvez-vous ma vitrine pour cet été ?

vitrine Couture & Cuirs

 

À tout de suite dans les commentaires !

Annie-Claude

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *